Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
La route en hiver

Notre engagement en situations courantes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 novembre 2016

Vous pouvez consulter les conditions de conduite hivernales actuelles.

Lors d’une intempérie hivernale, nos moyens sont mobilisables 24h/24 pour maintenir ou rétablir, dans les meilleurs délais, des conditions de conduite acceptables.

Nos interventions sont menées dans un souci de maîtrise des moyens consommés, notamment pour le sel dont l’action est dommageable pour l’environnement.

Les budgets alloués par le ministère du Développement Durable imposent une optimisation des moyens.

Ces délais et conditions varient selon le type de voie et d’intempérie. Ils s’appliquent pour les situations dites courantes, c’est à dire habituelles pour notre zone climatique.

L’objectif principal de la direction interdépartementale des Routes Centre-Ouest est de revenir au plus tôt à une situation de conduite normale C1.


Trois niveaux de service

N1 : action continue et prioritaire
N2 : service sur plage horaire prédéfinie 6h - 20h
N_ : traitement dès que possible
(toutes les sections en cours de déclassement)

En situation de chute de neige

Le déneigement concerne en priorité la voie principale de circulation. Sur l’autoroute et les routes à deux fois deux voies(2x2 voies), cette voie est la voie de gauche (ou voie rapide). Entre deux passages du chasse-neige, soit environ deux heures, les conditions de conduite peuvent devenir délicates C2 voire difficiles C3.

Après la chute de neige, l’objectif fixé est un retour aux conditions normales de circulation C1. Ces conditions sont rétablies en 4 heures maximum sur la voie principale et en 6 heures sur les autres voies (voie lente et bretelles sur autoroute et 2x2 ; tourne à gauche sur bidirectionnelle). Pour les routes peu circulées, le retour à la normale se fait dans un délai de 6h dans la journée (entre 6h du matin et 20h).
Les zones habituellement non circulées (bandes d’arrêt d’urgence, échangeurs peu utilisés et zébras par exemple) sont rendues praticables après le retour à la normale sur l’ensemble des voies de circulation.

En situation de verglas

Les saleuses répandent sur toute la largeur de la chaussée. Dès lors que le service a connaissance du phénomène et entre en action, les effets du sel sur la glace doivent permettre un retour à la normale en 2h sur le réseau le plus circulé et en 3h ailleurs.
En cas de verglas sur sol humide et sous précipitation, les conditions de conduite peuvent être difficiles C3. A la fin de la précipitation, les conditions de conduite normales sont rétablies en 3h pour les réseaux classés N1.

En savoir plus sur les neiges routières et le verglas