Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Etudes et Chantiers
 

RN151 - Aménagement de la rocade d’Issoudun

 
 

Issoudun (Indre) - chantier d’aménagement de la rocade RN151

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 août 2009 (modifié le 13 octobre 2009)

La direction interdépartementale des Routes centre-Ouest réalise en partenariat avec la communauté de communes du Pays d’Issoudun l’aménagement de la tranche n° 2 de la rocade d’Issoudun (RN 151) à compter du mois de mars 2009 jusqu’à l’automne 2009.

● dans la majorité des phases ou des travaux, la circulation sera conservée ; elle pourra être gérée par alternat occasionnellement,

● pendant la phase 10 (réalisation de la couche de roulement), la circulation sera déviée en centre-ville, ex-itinéraire de la route nationale.

Répartition des travaux entre maîtres d’ouvrage :

- chaussée, giratoire : direction régionale de l’Equipement (DRE)
- trottoirs, parkings, aménagement CCPI

Répartition des travaux entre maîtres d’oeuvre :

- DIR Centre-Ouest pour le compte de la DRE
- EMCBT pour le compte de la CCPI

Contenu des travaux :

- réfection des collecteurs d’eaux usées
- création de trottoirs et de parking (passage d’une chaussée à 4 voies en une chaussée bidirectionnelle 2x1 voie)
- construction de giratoires (passage de carrefour à feux en carrefour giratoire)
- réfection de la couche de roulement

Phases de travaux

Phase 1 :Mars 2009
Avenue de Bel Air : de l’avenue de la Vallée à l’avenue
Charles de Gaulle : construction des trottoirs et reprise des réseaux du côté gauche.

Phase 2 :Mars 2009
Avenue de Bel Air et avenue des Bernardines, jusqu’à la rue
d’Aquitaine : restructuration du réseau d’assainissement
eaux usées et construction des trottoirs du côté droit.

Phases 3 et 4 :Mai et juin 2009
Carrefour avec l’avenue Charles de Gaulle (RD 9) : dépose
des feux de trafic et construction du carrefour giratoire.

Phase 5 : Fin avril 2009
Construction du carrefour giratoire entre la rue des
Bernardines et la section nord de l’avenue du 8 mai.
Ces travaux seront réalisés pendant les vacances scolaires.

Phase 6 :Mai et juin 2009
Côté gauche de l’avenue des Bernardines entre la rue d’Aquitaine et l’avenue du 8 mai : éclairage public, reconstruction des trottoirs, renforcement de la chaussée.

Phases 7 et 8 :Juin et juillet 2009
Côté droit de l’avenue des Bernardines entre la rue d’Aquitaine et l’avenue du 8 mai : éclairage public, reconstruction des trottoirs, renforcement de la chaussée, aménagements de stationnements longitudinaux.
Aménagement de l’avenue du 8 mai (RD 8 au sud), qui sera interdite à la circulation.

Phase 9 : Juillet 2009
Construction du carrefour giratoire avec l’avenue du 8 mai, raccordement avec la section de la RN 151 réalisée en 2006 (avenue du Colombier).

Phase 10 :Fin juillet 2009
Du carrefour avec l’avenue du 8 mai à l’avenue de la Vallée : mise en oeuvre d’enrobés à chaud pour les couches de roulement de chaussées. La signalisation horizontale sera réalisée en suivant.
Le trafic de la RN 151 sera entièrement dévié par le centre ville d’Issoudun, et les accès des rues adjacentes seront barrés par sections.

Phases 11 12 et 13 :Aout septembre et octobre 2009
Construction du carrefour avec la rue Charles Michels (RD
918), entre la vallée de la Théols et l’avenue de la Vallée : dépose des feux tricolores, modification de la chaussée, construction des trottoirs.

La circulation de la RN 151 se fera sur 2 voies.
Le débouché de la RD 918 sera limité par un STOP.
La section nord de la rue Charles Michels sera partiellement interdite à la circulation.

Phase 14 :Fin octobre 2009
Mise en oeuvre des enrobés à chaud pour les couches de roulement dans le carrefour giratoire avec la rue Charles Michels. La signalisation horizontale définitive sera effectuée à la suite.
La circulation sera régulée par alternat au moyen de feux tricolores de chantier.
La sortie de la RD 918 (sud) se fera par un STOP.

Estimation des travaux :

environ 1 270 M€ dont 545 M€ pour le compte de l’État

Conséquences pour les usagers :

voir le communiqué de presse